Employeurs : les secrets d’une intégration réussie

On le sait, l’arrivé d’un salarié en entreprise est une étape cruciale dans le déroulement du contrat. Quand il s’agit d’un alternant jeune la problématique est double, puisqu’à la non connaissance de l’entreprise et de sa culture s’ajoute un manque d’expérience général du monde du travail et de ses pratiques. En respectant quelques points clés, on peut s’assurer de la bonne intégration et d’une meilleure efficience dans la suite de son contrat.

L’importance du premier contact

Vous êtes sûrs de votre choix, vous avez trouvé la bonne personne, celle qui partagera désormais votre aventure et ce pendant 1, 2, ou même 3 ans. L’intégration commence donc maintenant – et non pas le jour de début du contrat.

De petites attentions vont rassurer aussi bien que donner le ton : vous faites partie de la famille. Ainsi, après (ou avec) le premier email qui annonce que la personne est retenue, pensez à lister les personnes référentes : hiérarchique, tuteur. Bien sûr le tuteur doit être connu à ce stade.

Un petit organigramme de l’équipe (et qui situe l’équipe dans la structure) est le bienvenu également , et permettra à votre arrivant d’être au clair dès le premier jour. Donner de l’information très tôt permet de se familiariser plus rapidement.

Le livret d’accueil

On en parle beaucoup mais on le voit peu ou alors sous une forme peu engageante. Il s’agit pourtant d’une base indispensable. Il n’y aucune obligation légale à en diffuser un et son contenu reste donc libre. Mais, plutôt que de rester sur la forme traditionnelle, un tantinet scolaire parfois, pourquoi ne pas évoquer ce qui compte vraiment ?

Les informations pratiques sont la partie la plus regardée – et en priorité – par les candidats, donnez-lui la place qu’elle mérite. Pour vous aider, repenser à vos premiers jours en entreprise : quelles étaient vos questions ? S’il est vrai que la sécurité est importante, vous vous êtes certainement plus interrogé sur l’endroit où vous alliez pouvoir déjeuner.

Il peut être tentant de remettre le livret d’accueil à l’arrivé, il est cependant bien plus intéressant de le transmettre avant : la personne est alors motivée, bien souvent disponible et sera plus encline à le lire attentivement, puisque c’est le seul contenu interne à sa disposition à ce stade.

Ce document bien souvent laissé au seul RH (un grand merci à tous les stagiaires ;)), mérite d’être réalisé en collaboration avec la direction, et le reste de l’entreprise éventuellement (en fonction de la taille). Il doit non seulement expliquer ce que vous faites mais aussi refléter les valeurs de l’entreprise et votre façon de travailler.

Le jour J

Il s’agit en premier lieu de véritablement accueillir, et non pas de suivre des procédures plus ou moins standardisées. En effet, il est important de donner à ce moment sa valeur humaine car l’implication du jeune en dépend.

C’est donc, très logiquement le tuteur qui se charge de l’accueil, amorçant ainsi la relation de confiance. Il n’oubliera de se présenter. On peut refaire un point sur le livret d’accueil, l’occasion de s’assurer qu’il a été lu, d’insister sur l’essentiel et de donner des précisions. Il faudra rappeler très clairement les objectifs de la mission. La présentation à l’équipe ne doit pas être expédiée et tout le monde doit participer. C’est d’autant plus gagnant que ce genre de pratique renforce la cohésion de l’équipe déjà en place. Le tour des lieux est toujours bienvenu.

En matière d’intégration, rien n’est évident. Tout dire, même ce qui vous semble acquis, évite bien des soucis pour la suite. Le plus important étant de faire passer le message que quel que soit le problème, un interlocuteur désigné est à l’écoute et que les questions sont bienvenues.

Vous avez des retours d’expérience ? Venez en parler dans les commentaires ?

Pour publier vos offres, c’est par ici : www.alternance.homyjob.com

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *